Responsable onusien : Plus que 350 mille Musulmans à Arakan

Près de 300 villages musulmans ont été incendiés à Arakan.

Responsable onusien : Plus que 350 mille Musulmans à Arakan

Le Haut-Commissaire adjoint pour la protection à l’agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), Volker Türk, a déclaré estimer à près de 350 mille seulement le nombre de musulmans actuellement dans la province d’Arakan, dans l'ouest du Myanmar, avec 150 mille d'entre eux dans le nord de la région, et 200 mille au centre.

Lors d'une conférence de presse tenue au siège des Nations Unies à Genève, Türk a révélé qu'environ 300 villages musulmans ont été incendiés à Arakan.

Il a affirmé avoir rencontré les réfugiés lors de sa visite dans les camps de réfugiés de la ville de Cox's Bazar, dans le sud-est du Bangladesh.

Le responsable a relevé que 50% des réfugiés qu'il a rencontrés ont exprimé l’espoir de retourner à Arakan malgré les traumatismes qu'ils ont subis, tandis que les autres sont toujours sous le choc.

Il a souligné la nécessité d'assurer le retour des musulmans d’Arakan à leurs foyers de manière "volontaire, sécurisée, et digne".

Le plus grand obstacle à leur retour en Arakan est le "problème de la citoyenneté", a-t-il cependant noté.

Türk a refusé de présenter un calendrier pour le retour des musulmans d’Arakan à leurs foyers.

Néanmoins, il a fait état d’intenses efforts déployés pour assurer leur retour dans les plus brefs délais, sans fournir davantage de détails.

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a déclaré plus tôt dans la journée, vendredi, que le nombre de réfugiés Rohingyas dans les camps près de la ville de Cox's Bazar (sud-est du Bangladesh) a atteint les 826 mille.

Le gouvernement du Myanmar considère les musulmans Rohingyas comme des "migrants clandestins en provenance du Bangladesh", tandis que les Nations Unies les qualifient de "minorité religieuse la plus persécutée au monde". AA



SUR LE MEME SUJET