Déclarations incohérentes du Pentagone sur le PKK

Le Pentagone a rectifié à plusieurs reprises ses propos sur le budget alloué au PKK/PYD

Déclarations incohérentes du Pentagone sur le PKK

Le porte-parole du Pentagone, le colonel Adrian Galloway a affirmé que 250 millions des 550 millions de dollars de budget de défense seraient alloués à la frontière Irak-Syrie.

Juste après avoir fait cette annonce, Galloway a tenu à rectifier ses propos : « En fait, les 250 millions de dollars serviront pour assurer un  soutien en sécurité frontalière aux gouvernements libanais et jordaniens, et non aux forces spéciales en Syrie. »

Par la suite, une nouvelle correction a été faite. Le colonel Galloway a envoyé un communiqué comprenant une plus ample explication aux journalistes accrédités du Pentagone.

« Le fonds de 250 millions de dollars vise à accroître la sécurité frontalière des pays proches des zones de conflit comme le Liban et la Jordanie » a relevé Galloway avant d’ajouter, « le fonds de sécurité frontalière ne sera pas utilisé pour la formation et l’équipement de la Force de sécurité intérieure syrienne ».



SUR LE MEME SUJET