La porte-parole du Pentagone essaie d’esquiver les questions du journaliste de la TRT sur l’YPG

Dana White a cherché à éluder la question en précisant qu’elle y répondrait plus tard par voie écrite.

La porte-parole du Pentagone essaie d’esquiver les questions du journaliste de la TRT sur l’YPG

La porte-parole du Pentagone, Dana White, a essayé d’esquiver les questions sur le soutien porté par les terroristes pro-régime syrien à l’organisation terroriste YPG/PKK à Afrine.

Lors d’un point de presse hebdomadaire, le journaliste de la TRT a demandé à la porte-parole, si le déplacement des terroristes pro-régime vers Afrine en vue d’aider l’YPG/PKK signifiait ou non une coopération des Etats-Unis avec le régime Assad. Sur ce, Dana White a cherché à éluder la question en précisant qu’elle y répondrait plus tard par voie écrite.

« Avez-vous vu les images où les forces d’Assad et les militants soutenus par l’Iran ont accueilli à Afrine l’YPG ou le FDS ? Ces deux  (les forces d’Assad et les militants soutenus par l’Iran) sont les ennemis des Etats-Unis. Que pense le Pentagone de la coopération des Etats-Unis avec ses propres ennemis alors qu’ils (les Etats-Unis) tentent de briser l’influence de l’Iran dans la région et de le repousser de la Syrie ? » a insisté le journaliste de la TRT.

La porte-parole a alors répondu que (la Syrie) était un terrain de guerre complexe. « C’est pourquoi, nous appelons toutes les parties à se focaliser sur la menace commune que représente Daesh. La guerre n’est pas finie et tout ce qui empêche de lutter contre Daesh ne fait que détourner l’attention » a-t-elle ajouté.



SUR LE MEME SUJET