• VIDEOS

Turquie : Les bienfaits thérapeutiques des sources du "paradis blanc" de Pamukkale

Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, le "paradis blanc" de Pamukkale, dans la province de Denizli (Sud-ouest), accueille de nombreux touristes attirés par ses sources thermales

pamukkale.jpg
pamukkale-deki antik havuz turistlerin gözdesi-2.jpg
PAMUKKALE_TURIST 3.jpg
Beyaz Cennet Pamukkale31.jpg
Beyaz Cennet Pamukkale35.jpg
Pamukkale-Computer-Wallpaper.jpg

Le site de Pamukkale, dans la province de Denizli (Sud-ouest), inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO, accueille de nombreux visiteurs grâce à ses piscines thermales dont dispose la cité antique de Hiérapolis.

Pamukkale littéralement "château de coton", qualifiée de "paradis blanc", est connue depuis l’Antiquité pour être un centre thermal thérapeutique. La zone est réputée pour ses eaux thermales, riches en minéraux dont notamment le calcium et le fer, ce qui en fait une des destinations favorites du tourisme de la santé. 

- La température de l'eau des bassins naturelles de Hiérapolis est de 36°C 

Cette succession de vasques dans la cité antique de Hiérapolis est le résultat des mouvements tectoniques dont le tremblement de terre survenu en 692 après J.C, qui a ainsi libéré les eaux des sources chaudes saturées de sels calcaires. La température de l’eau atteint les 36°C, été comme hiver. 

Située derrière les travertins blancs, les piscines antiques datant de 2 800 ans, sont une attraction touristique au niveau local et international, où affluent chaque année, de nombreux touristes qui souhaitent profiter des bienfaits de ces sources chaudes millénaires. 

Les vestiges de cette cité antique qui entourent les vasques et cascades naturelles, font voyager leurs visiteurs à l’époque des civilisations romaine et byzantine. 

L'eau des bassins antiques aurait des vertus thérapeutiques et guérirait les maladies cardiovasculaires, les rhumatismes, les maladies dermatologiques, la paralysie, les maladies du système nerveux, ainsi que les pathologies gastro-intestinales lorsqu'elle est ingérée. 

La reine d'Egypte, Cléopâtre, se serait également rendue dans la piscine antique qui aurait guéri, selon les croyances, l'œil de la Vierge Marie.

- L'eau rouge de Karahayit 

Par ailleurs, l'eau thermale du bain de Karahayit, d'une température de 60°C et de couleur rouge, en raison de sa forte concentration en fer, est lui aussi visité par de nombreux touristes qui souffrent de rhumatismes, de dysfonctionnements du système circulatoire, d'asthme, de bronchite et de pathologies dermatologiques.

Des cures ainsi que des méthodes thérapeutiques particulières sont également proposées aux touristes au cours de leur séjour, par les différents établissements touristiques. 

Pamukkale, "ville de soins", dispose de 10 hôtels, dont 6 classés cinq étoiles, soit une capacité d'accueil de 6 500 lits. Cette capacité s'élève à 10 500, avec les appart 'hôtels ainsi que les auberges. 

Les beautés naturelles de la région peuvent également être admirées en montgolfière. 

Les photographies, prises à l’aide d’un drone par les équipes d'Anadolu, illustrent la merveilleuse harmonie entre les beautés naturelles de la région ainsi que ses vestiges antiques.

- Affluence pendant les vacances scolaires 

Gazi Murat Sen, président de l'Association des Entrepreneurs et des Hôteliers Touristiques de Denizli, a déclaré dans une interview accordée à Anadolu, que le site de Pamukkale, figurant parmi les centres touristiques les plus attractifs du pays, est convoité par les touristes à la recherche de soins thérapeutiques. 

Indiquant que les hôtels de la région ont atteint 100% de leur capacité d'accueil pour la période des vacances scolaires, Sen a précisé que la plupart des établissements ont été contraints de clôturer leurs réservations en raison des fortes demandes.

"L’officialisation de la reconnaissance de Karahayit en tant que Ville de soins et de cures thermales est à l'ordre du jour. Cela contribuera à l'augmentation des investissements touristiques au sein de la ville", a t-il partagé. 
 

Necdet Catalbas, médecin spécialiste, a indiqué que la région est choisie par les vacanciers qui souhaitent bénéficier des soins prodigués dans les établissements touristiques de la région. 

A ce titre, Catalbas souligne que les services sanitaires sont conformes aux standards internationaux avant d'ajouter que des gens viennent, de part et d'autre du monde, pour guérir de leurs maux. 

Enfin, a t-il conclu : "Nous allions les méthodes thérapeutiques naturelles, utilisées depuis des milliers d'années et dont les vertus thérapeutiques sont indéniables, avec les boues thermales et les massages thérapeutiques". AA



SUR LE MEME SUJET