Le tourisme en Turquie: le monastère de Sumela

Un magnifique monastère s’élève sur le flanc abrupt d’une falaise dans la région de la mer Noire de l’est : le monastère de Sumela.

Le tourisme en Turquie: le monastère de Sumela

Un magnifique monastère s’élève sur le flanc abrupt d’une falaise, aux pieds de la montagne Karadag, dans la région de la mer Noire de l’est : le monastère de Sumela.

Datant de 1700 ans, ce monastère est l’un des plus anciens et des plus importants du monde.

D’après la légende, le monastère de Sumela a été fondé au 3e siècle, à l’époque byzantine, par deux prêtres arrivés depuis Athènes.

Son importance s’est accrue avec le temps. Il s’est enrichi avec de nouveaux revenus et s’est élargi avec l’ajout de parties annexes au 13e siècle. 

Lors de la domination ottomane sur les côtes Est de la mer Noire, les sultans ont préservé les droits et ont accordé certains privilèges à Sumela, comme ils l’ont fait pour de nombreux autres monastères.

De nombreuses parties ont été restaurées au 18e siècle, certains murs ont été décorés de fresques. Avec la construction des hauts bâtiments au 19e siècle, le monastère s’est encore plus embelli et a vécu sa période la plus prospère et brillante. Le monastère a été saisi lors de l’occupation russe qui a commencé en 1916 et qui a duré deux ans. Il a été entièrement abandonné après 1923.

Durant des siècles, le monastère de Sumela a été un important centre religieux ainsi qu’un centre de formation pour les moines. 

Les principales parties du monastère de Sumela sont l’église, les quelques chapelles, la cuisine, les salles d’étude, l’auberge, la bibliothèque et la fontaine sacrée. Les murs de l’église et de la chapelle adjacente sont couverts de fresques. Ces fresques relatent surtout des scènes extraites de la Bible, ainsi que la vie de Jésus-Christ et de la Vierge Marie.

Baptisée également monastère de la Vierge Marie par les habitants de la région, le monastère de Sumela se situe dans les frontières de la sous-préfecture Macka de Trabzon à près de 300m au-dessus de la vallée.

Une messe dirigée par le patriarche orthodoxe grec Fener a été réalisée dans le monastère en 2010.

Tous les ans, des milliers de touristes viennent visiter le monastère de Sumela, un lieu sacré pour les chrétiens.

Nous recommandons à tous ceux qui souhaitent se rendre dans la région pour voir le monastère, de visiter également le lac Uzungol, le musée Sainte-Sophie de Trabzon et le palais d’Ataturk.

Nous vous conseillons également de déguster les plats régionaux comme les boulettes de viande d’Akcaabat, la truite au beurre, et le « kouymak » un plat typique à base de farine de maïs et de fromage…



SUR LE MEME SUJET