Le tourisme en Turquie: Pamukkale et Hiérapolis

Pamukkale est une des régions turques ayant une beauté naturelle sans pareil… Avec la cité antique de Hiérapolis, Pamukkale figure dans la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1988, et est reconnu comme un patrimoine naturel et culturel.

pamukkale棉花堡
pamukkale棉花堡
PAMUKKALE_TURIST 2.jpg
pamukkale-deki antik havuz turistlerin gözdesi-2.jpg
Voyage en montgolfière au dessus des travertins de Pamukkale
Voyage en montgolfière au dessus des travertins de Pamukkale

Voyage en montgolfière au dessus des travertins de Pamukkale

Pamukkale est une des régions turques ayant une beauté naturelle sans pareil… Avec la cité antique de Hiérapolis, Pamukkale figure dans la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1988, et est reconnu comme un patrimoine naturel et culturel.

 

Pamukkale se situe à l’ouest de la Turquie, à Denizli, dans la région égéenne. Les travertins blancs constitués par les eaux contenant du carbonate de calcium, provenant du sud de la montagne Caldagi, offrent à ses visiteurs une beauté hors du commun.

Les travertins de Pamukkale sont de 2.700m de longueur et 160m de hauteur… Par conséquent, avec leur couleur blanche brillante, ils sont visibles depuis des kilomètres.

 

Ce site situé à 2km de Denizli, est célèbre pour ses eaux médicinales qui guérissent de nombreuses maladies. Il existe 5

sources d’eau dont la température s’élève jusqu’à 35-36 degrés.

La cité antique de Hiérapolis est un des centres les plus frappants venant à nos jours depuis l’époque antique. Elle comprend des ruines de l’époque hellénistique tardive et du début de l’ère chrétienne.

 

La cité antique a été fondée par Eumènes II, un roi de Pergame, au 2e siècle, et prendrait son nom d’Héra, épouse du fondateur de Pergame Télèphe. La cité a joué un rôle important dans la propagation du christianisme, et est en même temps, la ville où le saint Philippe, un des douze apôtres, a été tué. C’est pourquoi, Hiérapolis a été proclamé centre religieux en sa mémoire au 4e siècle. La cité est passée aux mains de l’Empire romain d’Orient et est devenue un centre d’épiscopat par la suite.  

Selon les sources, Hiérapolis était également connu pour son artisanat sur les métaux et les pierres, ainsi que ses tissus.

 

Si vous visitez Pamukkale, à la beauté inouïe, et la cité antique d’Hiérapolis, prenez du temps pour profiter des eaux médicinales, observer le coucher du soleil depuis les travertins blancs et visiter les grottes et cascades situées dans les alentours.

Par ailleurs, nous vous conseillons d’acheter des tissus de fabrication artisanale propres à Denizli et de déguster des « pide » (pizzas turques) et kebap de la région.


Mots-clés: hiérapolis , pamukkale

SUR LE MEME SUJET