En Serbie, le président Erdogan reçoit le président du Conseil national de la minorité bosniaque

En Serbie où il est parti pour une visite officielle, le président Recep Tayyip Erdogan a reçu le président du Conseil national de la minorité bosniaque, Sulejman Ugljanin

En Serbie, le président Erdogan reçoit le président du Conseil national de la minorité bosniaque

En Serbie où il est parti pour une visite officielle, le président Recep Tayyip Erdogan a reçu le président du Conseil national de la minorité bosniaque, Sulejman Ugljanin.

Le chef de l’Etat turc qui s’est ensuite adressé au Conseil national de la minorité bosniaque a souligné ne pas seulement considérer comme des proches les Bosniaques de Serbie et les habitants de Sandjak.

M. Erdogan a dit penser que la minorité bosniaque pouvait demander ses droits selon les lois et la constitution de la Serbie qui possède l’une des législations les plus avancées d’Europe, affirmant apprécier les efforts dans ce sens du président du Conseil national de la minorité bosniaque, Sulejman Ugljanin.

Le président turc a dit encourager et travailler pour la multiplication des investissements turcs à Sandjak, rappelant son discours hier au Forum d’affaires à Belgrade.

M. Erdogan a salué la volonté des hommes d’affaires turcs d’investir davantage en Serbie.

Le chef de l’Etat turc a noté que les deux pays devaient travailler ensemble dans la santé, l’éducation, l’infrastructure et d’autres domaines.

« Je pense que les projets réalisés par la TIKA et l’Agence des Turcs à l’Etranger dans l’ensemble de la Serbie, concernant notamment la santé, la restauration des œuvres historiques, le renforcement de la capacité scolaire et l’infrastructure, portent une importance essentielle. Nous avons entrepris hier une démarche pour l’importation de 5 mille tonnes de viande depuis la Serbie. J’ai particulièrement souligné qu’une certaine quantité soit assurée par Novi Pazar. De même, les signatures que nous avons apposées aujourd’hui concernent l’importation de bois et les produits d’ameublement. Nous avons aussi discuté de la possibilité de construire une usine de meubles » a poursuivi M. Erdogan.

La création d’une usine de meuble va assurer un nouveau domaine d’emploi et pourrait même encourager l’exportation de meubles vers la Turquie et l’Europe, selon le président turc.

Il a aussi fait part de certains protocoles de coopération au cours de sa visite, souhaitant que tous ces projets culturel et de développement soient profitables pour Sandjak et Novi Pazar.



SUR LE MEME SUJET