Le besoin d’un “Occident modéré”

Une étude du Prof. Dr. Kudret Bulbul, doyen de la Faculté des sciences politiques de l’université Yildirim Beyazit d’Ankara.

Le besoin d’un “Occident modéré”

Le besoin d’un “Occident modéré”

 

Quand elle est prise en considération, l’histoire est une science réellement didactique pour l’humanité. Les souffrances, les morts, les cruautés vécus par le passé sont oubliés si facilement …

 

Du Far West à l’Occident modéré

Lors du siècle précédent, l’Occident a provoqué deux grandes guerres causant bien plus de morts, de sang et de larmes que toutes les guerres vécues par le passé et ce, simplement pour exploiter encore plus. Après la guerre, en tirant une leçon des atrocités des Première et Deuxième Guerres mondiales qu’elle a engendrées, l’Europe s’est dirigée vers des politiques basées bien plus sur des valeurs. Les politiques basées sur les valeurs qui ont pris forme au sein de l’Union européenne, et qui priorisent la coopération, le partage, les libertés, les droits de l’Homme et la démocratie en Europe, a apporté au continent une certaine sérénité.

 

De l’Occident modéré au Far West

Cependant, au stade actuel, nous glissons de nouveau vers un axe basé sur la menace. Par leurs dernières déclarations, les Etats-Unis, la Corée du Nord et la Russie semblent être dans une course à la possession des bombes chimiques/nucléaires qui pourront anéantir l’adversaire, et dans une course au « premier qui appuiera sur le bouton ».

Pour ce qu’il est des droits de l’Homme, des libertés, du pluralisme, de la liberté de croyance et du respect des divers modes de vie, la situation empire chaque jour dans l’occident. L’islamophobie et l’hostilité vis-à-vis des migrants s’accroissent encore plus. D’après les données du ministère allemand de l’Intérieur, 950 attaques ont été perpétrées contre les musulmans en 2017 (http://www.spiegel.de). 950 attaques en un an! S’il avait été question d’un centième de ces attaques dans un pays oriental, latin ou musulman, à l’encontre des chrétiens ou des juifs, la réaction du monde aurait été toute autre. Bien sûr, personne ne souhaite une telle chose. La régression et les attaques en Occident, ne doivent pas servir d’exemple pour les autres géographies. Les attaques visant les musulmans en Occident, ne sont pas propres à l’Allemagne. Quand elles ont lieu dans l’Occident, ces attaques sont esquivées silencieusement. Ceux qui ont un mode de vie différent ne se sont jamais ressentis aussi menacés en Europe et aux Etats-Unis qu’aujourd’hui.

 Alors qu’ils accordent très difficilement le permis de séjour aux oppressés, aux personnes démunies et aux réfugiés, de nombreux pays occidentaux invitent les membres des organisations terroristes comme FETÖ, le PKK et le DHKP-C, assassins de l’humanité qui ont commis toute sorte de crimes dans leur pays. Y’a-t-il d’autres pays dans le monde qui accueillent autant les terroristes que les pays occidentaux ? Je me pose réellement la question…

En contrepartie, la voix des milieux libéraux, pluralistes et démocratiques de l’Occident se fait de plus en plus silencieuse. Ce ne sont pas les voix des partis libéraux, pluralistes et démocratiques, mais des partis racistes, fascistes et nazis qui augmentent, et ces partis composent les coalitions au pouvoir dans certains pays. Dorénavant, l’Occident compte surtout des leaders moins bienveillants, qui menacent les diversités au sein de leur propre peuple, leurs voisins, la région et les autres pays.

 

Le Far West ou la fin de l’histoire…

Imaginez un instant que les armes nucléaires et les bombes chimiques passent aux mains et sous le contrôle de l’administration de ces milieux extrémistes en Occident.  Comment ces leaders occidentaux qui se basant sur les notions de haine, d’exclusion, d’ostracisassions, de discrimination et d’anéantissement au lieu des notions de paix, de coopération, d’égalité, de justice, de liberté et des droits de l’Homme, et qui ne perçoivent pas comme des êtres humains ceux qui pensent différemment d’eux, vont-ils utiliser ces armes ? La pensée en elle-même est effrayante. Nous savons quel a été le degré de destruction de ces armes durant les Première et Deuxièmes Guerres mondiales, alors qu’il n’était pas aussi élevé à l’époque. La possession de ces armes par les courants extrémistes avec leur capacité de destruction actuelle, est comme un pas vers l’apocalypse. Certains futuristes ont même commencé à écrire des articles ayant pour titre « Le pouvoir de l’apocalypse pris de la main de Dieu » ou « Forcer Dieu à l’apocalypse ».

Ceux qui, pour mettre fin à toutes les diversités de leur pays, sont favorables à toutes pratiques allant à l’encontre des droits de l’Homme, des libertés et des valeurs universelles, vont-ils rester calmes après avoir surmonter « ces menaces » ? L’histoire ne l’écrit pas ainsi. Nous voyons comment après l’holocauste, les personnes de cette mentalité ont entraîné leur pays et leur région vers une catastrophe.

 

Le besoin d’un Occident modéré…

Alors que la menace sur l’Occident est si proche, ce ne sont pas les débats sur un besoin d’un « occident modéré » qui font l’actualité, mais sur un « islam modéré ». L’islam modéré est un sujet que nous étudierons dans un autre programme. Les développements extrémistes en Europe et aux Etats-Unis, inquiètent pourtant tout le monde. Ce radicalisme ne menace pas seulement leur propre pays mais le monde entier. Dans ce sens, la perte de suffrage des partis centristes de droite et de gauche en Europe et le fait que les milieux libéraux, pluralistes et démocratiques se fassent plus silencieux, ne sont pas inquiétants uniquement pour l’avenir de l’Europe. Nous avons vu lors du siècle passé jusqu’où, une Europe livrée aux courants radicaux, peut être entraînée. C’est pourquoi, les milieux libéraux et pacifistes du monde entier, doivent œuvrer ensemble pour un Occident plus modéré au nom de la paix mondiale.


Mots-clés: Occident

SUR LE MEME SUJET