Le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur français participent à un iftar du CFCM

"Nous avons de grands défis à relever ensemble" déclaré le Premier ministre

Le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur français participent à un iftar du CFCM

Le Premier ministre Edouard Philippe, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb et certains politiciens français ont participé à un dîner de rupture de jeûne (iftar) organisé à Paris par le Conseil français du culte musulman (CFCM).

L’ambassadeur de Turquie à Paris Ismail Hakki Musa, ainsi que les ambassadeurs égyptien et saoudien, le président du Conseil français des religieux juifs Joel Mergui et le président de la Fédération protestante de France François Clavairoly, se sont également tenus présents à l’iftar.

Après avoir discuté avec le président du CFCM, Ahmet Ogras, et certains invités, le Premier ministre a fait une simple déclaration où il a remercié le CFCM pour cette organisation. « Nous avons de grands défis à relever ensemble, pas sûr que ce soit la peine de les détailler tellement ils sont évidents. Tout le monde sent bien combien nous vivons un moment crucial pour notre pays, pour la qualité de notre vie en commun. » a affirmé Philippe.

De son côté, le ministre de l’Intérieur a dit être venu à l’iftar en tant que frère de la communauté musulmane.

« La priorité du gouvernement est que chacun puisse vivre sa religion en toute liberté. C’est là le sens de la laïcité » a indiqué Collomb.

« Nous avons une distance à parcourir ensemble pour trouver les solutions aux problèmes concernant les musulmans en France » a déclaré le ministre tout en relevant que le gouvernement avait noté des progrès dans la lutte contre l’extrémisme.

Il a assuré que le principe de laïcité donnait la possibilité aux personnes de vivre librement leur religion. « Dans ce sens, l’Etat se doit d’avoir une approche égale vis-à-vis de tous » a-t-il ajouté.

Quant au président du CFCM, Ahmet Ogras, il a fait savoir qu’ils auront recours aux points de vue des musulmans avant d’entamer des travaux pour réformer le CFCM, un sujet qui fait polémique depuis quelques temps.

 



SUR LE MEME SUJET