France : Plusieurs milliers de personnes marchent pour le Turc Engin Gunes à Marseille

Alors qu’il était assis dans le café d’une association de sport, Engin Gunes, un chauffeur de bus âgé de 28 ans, a été tué de plusieurs tirs de Kalachnikov.

France : Plusieurs milliers de personnes marchent pour le Turc Engin Gunes à Marseille

Plusieurs milliers de personnes ont participé à « la marche blanche » organisée en hommage à Engin Gunes, victime collatérale d’un règlement de comptes entre trafiquants de drogue le 25 mai à Marseille.

 Alors qu’il était assis dans le café d’une association de sport, Engin Gunes, un chauffeur de bus âgé de 28 ans, a été tué de plusieurs tirs de Kalachnikov.

Une marche a été organisée dimanche en hommage au jeune homme, mais aussi pour protester les autorités françaises qui gardent le silence face à l’insécurité engendrée par les gangs.

Les manifestants vêtus d’un tee-shirt blanc avec la photo d’Engin Gunes, ont notamment critiqué le président Emmanuel Macron ainsi que le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin qui se sont montrés indifférents et n’ont exprimé aucune compassion pour la famille de la victime.

Dans une lettre, la sénatrice PS des Bouches-du-Rhône Samia Ghali a appelé le président Macron à recevoir la famille du jeune homme. « Je vous demande, M. le Président @EmmanuelMacron au nom de la famille Gunes, des milliers de personnes qui ont défilé ce jour, de recevoir les parents d’Engin et de les écouter en signe de compassion et d’apaisement face au drame qui est le leur. » peut-on lire également dans le tweet de la sénatrice qui demande aux autorités françaises de considérer « les victimes de cette violence qui sévit sur Marseille comme de véritables victimes ».



SUR LE MEME SUJET