France : Peine de prison pour 10 partisans de l’organisation terroriste PKK

11 personnes avaient été placées en garde à vue lors d’une manifestation qui a dégénéré

France : Peine de prison pour 10 partisans de l’organisation terroriste PKK

La justice française a condamné à la peine de prison 10 des 11 partisans de l’organisation terroriste séparatiste PKK qui ont attaqué la Cour européenne des droits de l’Homme et le Conseil de l’Europe, lors d’une manifestation à Strasbourg.

Comme la durée de leur placement en garde à vue touchait à son terme, 11 partisans du PKK ont été jugés en comparution immédiate.

Une d’entre elles, accusée de jeter des projectiles sur la police et les passants, a été condamnée à 2 mois de prison ferme et interdite de sortie du territoire français durant 2 ans.

Huit des personnes placées en garde à vue ont été condamnées à 4 mois de prison avec sursis.

Un des partisans du PKK ayant plaidé coupable, a écopé de 3 mois de prison avec sursis, tandis qu’un autre a été remis en liberté.

Mardi, lors d’une manifestation à Strasbourg, en France, les partisans de l’organisation terroriste séparatiste PKK venus d’Allemagne, de Suisse et d’autres pays voisins, ont attaqué les bâtiments du Conseil de l’Europe et de la Cour européenne des droits de l’Homme CEDH.

Rassemblé devant le Conseil de l’Europe, le groupe qui voulait marcher jusqu’à la CEDH, a ainsi tenté de forcer un barrage des forces de sécurité et a attaqué ces derniers à l’aide de pierres et de bâtons.

 



SUR LE MEME SUJET