L’Administration régionale kurde d’Irak fait marche arrière

L’Administration régionale kurde d’Irak a annoncé être prête au dialogue avec Bagdad

L’Administration régionale kurde d’Irak fait marche arrière

L’Administration régionale kurde d’Irak (ARKI) a réalisé une réunion sous la présidence de Massoud Barzani.

A l’issue de cette réunion, l’ARKI a annoncé être prête au dialogue avec Bagdad.

« Nous souhaitons nous entretenir avec l’administration de Bagdad concernant les aéroports, les postes-frontières et les banques » a déclaré l’ARKI.

Bagdad avait fait savoir qu’il pourrait avoir recours à une intervention militaire si le contrôle des aéroports et des frontières ne lui était pas remis.

Arbil avait alors répondu qu’il était prêt à « combattre si nécessaire ». Toutefois il a été contraint de faire marche arrière face aux assertions selon lesquelles les forces irakiennes dotées de 50.000 soldats avançaient vers le nord (vers l’ARKI, ndlr), et suite à la déclaration de Bagdad visant à mettre en vigueur une trajectoire alternative pour désactiver l’oléoduc qui est la plus importante source de revenu d’Arbil.



SUR LE MEME SUJET