Aujourd'hui dans l'histoire

Le 31 décembre dans l'histoire...

Aujourd'hui dans l'histoire

Le 31 décembre 1892, les travaux de construction des voies ferroviaires Ankara-Istanbul ont débuté. Le but de ces travaux était de moderniser la voie ferroviaire, bien trop ancienne par rapport à son époque. Des rails ont été installés sur 485km avec le financement de la banque allemande.

Le 31 décembre 1946, le chef d’Etat américain Harry Truman a annoncé officiellement que la Seconde Guerre mondiale avait pris fin. Lancée en 1939 avec l’attaque de l’Allemagne contre la Pologne, et causant la mort de millions de soldats et civils à travers le monde durant les 6 ans qu’elle a continué, la Seconde Guerre mondiale a pris fin avec la capitulation du Japon suite au largage de deux bombes atomiques à Nagasaki et Hiroshima par les Etats-Unis.

31 décembre 1991, Journée mondiale d’Union et de Solidarité des Azéris. Proclamée par le leader national d’Azerbaïdjan Haïdar Alïev le 16 décembre 1991, cette journée est célébrée par les Azéris du monde entier comme le symbole de leur volonté à vivre sous un même drapeau et même Etat.

Le 31 décembre 1999, le chef d’Etat russe Boris Eltsine s’est adressé à la nation sur la chaine publique, et y a annoncé sa démission et le transfert de ses pouvoirs au Premier ministre Vladimir Poutine conformément à la constitution. Nommé chef d’Etat de la Fédération russe en 1991, Eltsine avait ordonné en 1994 l’opération en  Tchétchénie, ce qui avait causé sa perte de puissance en politique intérieure en raison de la résistance tchétchène qui a duré des années. S’opposant à l’offensive aérienne de l’OTAN en Yougoslavie, Elstine a été confronté aux critiques de l’opposition et du peuple suite aux assertions de fraude à l’encontre de sa fille et de son gendre. Ces faits sont à l’origine de sa démission.

      


Mots-clés: histoire , 31 décembre

SUR LE MEME SUJET