• VIDEOS

Football - Joueur africain de l'année : Le sacre de Mohamed Salah

Mohamed Salah a été désigné joueur africain de l’année par la CAF. L’attaquant égyptien de Liverpool a devancé son coéquipier, le Sénégalais Sadio Mané, et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund)

Football - Joueur africain de l'année : Le sacre de Mohamed Salah

Sans surprise, le trophée de joueur africain de l'année remis par la Confédération africaine de football a couronné l'Egyptien Mohamed Salah. L’ailier droit de Liverpool a assez nettement devancé avec 625 points son coéquipier sénégalais de chez les Reds Sadio Mané (507 points), et le Gabonais du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang (311 points), vainqueur en 2015. 

Distingué par un jury composé de techniciens, experts et journalistes, Salah succède au palmarès à l'Algérien Riyad Mahrez et devient le premier Egyptien depuis Mahmoud El Khatib en 1983 à décrocher cette prestigieuse récompense. 

« Gagner ce trophée est un rêve devenu réalité pour moi. 2017 a été une année incroyable pour moi », a réagi Mohamed Salah, lors de la conférence de presse d’après-cérémonie, avant de dédier sa récompense aux « enfants d’Afrique, qui doivent toujours croire en leurs rêve ».

« Si je peux gagner ce prix deux fois, trois fois, quatre fois ou même vingt fois, je serai toujours aussi heureux », a conclu le lauréat 2017, un grand sourire aux lèvres. 

Déjà désigné footballeur africain de l’année par la BBC puis joueur arabe de l’année (par Forbes Magazine puis par l’association de la presse sportive arabe), Mohamed Salah aura ainsi réussi une moisson complète de récompenses individuelles. Un triomphe logique au vu de la saison pleine réussie par le natif de Basyoun, dans le nord de l'Egypte. 

Finaliste de la CAN avec les Pharaons, le véloce joueur de 24 ans a également pris une part déterminante dans la qualification de son pays pour la Coupe du Monde 2018, qui verra les Pharaons faire leur retour en phase finale après 28 ans d’absence. 

Encore plus impressionnant en club, à l’AS Rome puis à Liverpool (où il fut transféré cet été pour une somme estimée à 42 millions d’euros), l’ancien joueur d’Arab Contractors aura inscrit 38 buts et délivré 18 passes décisives toutes compétitions et tous maillots (clubs + sélection) confondus, soit une implication sur 56 actions de but. 

Un chiffre qui place Mohamed Salah au même niveau que le Ballon d'Or, le Portugais Cristiano Ronaldo (Real Madrid) et juste derrière l'Argentin Lionel Messi (FC Barcelone). 

La remise des autres récompenses a vu les Lions Indomptables du Cameroun, vainqueurs de la CAN, être doublés par l’Egypte pour le trophée d'équipe de l’année. Quant au sélectionneur des Pharaons, l’Argentin Hector Cuper, il s'est vu décerner celui de coach de l'année.

Le prix du Meilleur jeune joueur de l’année est allé au Zambien Patson Daka, vainqueur de la CAN des moins de 20 ans avec son équipe nationale. Celui du club de l’année a été remporté par le WAC Casablanca, lauréat de la Ligue des Champions. 

Le palmarès complet : 

Joueur africain de l’année : Mohamed Salah (Egypte & Liverpool) 
Joueuse africaine de l’année : Asisat Oshaola (Nigeria & Dalian Quanjian) 
Equipe nationale masculine de l’année : Egypte 
Meilleur jeune joueur de l’année : Patson Daka (Zambie & Liefering) 
Coach de l’année : Hector Cuper (Argentine, sélectionneur de l’Egypte) 
Club de l’année : WAC Casablanca (Maroc) 
Dirigeant de l’année : Ahmed Yahya (Mauritanie) 
Equipe nationale féminine de l’année : Afrique du Sud 
Award de platine : Nana Akuffo-Addo (président du Ghana), George Weah (président du Liberia) 
Award des Légendes : Ibrahim Sunday (ancien international ghanéen) 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET