Appel d'Erdogan à reconnaître Jérusalem comme capitale de la Palestine

Le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan a affirmé qu’Israël est un pays occupant et terroriste

Appel d'Erdogan à reconnaître Jérusalem comme capitale de la Palestine

Erdogan appelle tous ceux qui défendent la justice à reconnaître Jérusalem comme capitale de la Palestine.

Le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan a affirmé qu’Israël est un pays occupant et terroriste.

L’Organisation de la coopération islamique (OCI) s’est réunie extraordinairement à Istanbul sous les auspices de la Turquie qui assure la présidence en exercice, à la suite de la décision officielle de la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël et le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à la ville sainte occupée, annoncée le 6 décembre par Donald Trump.

"Nous sommes réunis ici pour discuter de la violation par Israël du statut historique et juridique de Jérusalem, première qibla de l’Islam" a indiqué le chef d’Etat turc Recep Tayyip Erdogan qui s’exprimait lors du sommet en tant que président en exercice de l’OCI.

Lors de son discours, le président Erdogan a expliqué avec des cartes l’encerclement par Israël de toute la Palestine qui est occupée par ce pays depuis 1947.

« Cela montre qu’Israël est un pays occupant. Mais également qu’Israël est un Etat terroriste. Tous ceux qui se baladent quelques minutes dans les rues de cette vieille ville de Jérusalem comprennent qu’elle est sous occupation » a martelé le chef d’Etat turc Erdogan.

« Ces soldats terroristes arrêtent des enfants de 10 ans et les entassent dans des cages en acier. Ils bandent leurs yeux, ils frappent un enfant de 14 ans avec la crosse de leur arme. Vous avez d’un autre côté une petite fille, sa maman l’a prend dans ses bras. Ces soldats frappent sa maman avec la crosse de leur arme et prennent sa fille. Si ces soldats ne sont pas des occupants et ne sont pas des terroristes, alors que sont-ils ? Y’a-t-il une explication à cela ? » a fustigé le président turc.

Soulignant que la décision des Etats-Unis est nulle et non avenue, Erdogan a déclaré que selon la décision prise par le Conseil de sécurité des Nations Unies en 1980, aucun pays n’a le droit d’avoir une ambassade à Jérusalem.

« Dans ce monde, ce n’est pas en annonçant une décision que cela devient un fait accompli. Le monde ne tourne pas autour de vous » a déclaré Erdogan en réaction à Trump.

Il a souligné la nécessité d’accélérer le processus d’adhésion de la Palestine aux accords internationaux.

« En tant que pays musulmans, nous devons montrer une volonté plus puissante au sujet de la représentation totale de l’Etat palestinien. Aujourd’hui c’est cette décision qui doit être prise ici. Nous appelons les Etats-Unis à renoncer immédiatement à cette initiative illégale qu’ils ont entreprise. Nous attendons que les pays musulmans endossent une responsabilité pour la paix mondiale à la place des Etats-Unis qui ont totalement perdu leur qualité de médiateur. J’appelle à la reconnaissance de Jérusalem comme la capitale occupée de l’Etat palestinien » a conclu le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan.



SUR LE MEME SUJET