Le gazoduc transanatolien TANAP a été inauguré mardi à Eskisehir

Le gazoduc transanatolien TANAP qui acheminera le gaz naturel azerbaïdjanais en Europe via la Turquie, a été inauguré mardi à Eskisehir

Le gazoduc transanatolien TANAP a été inauguré mardi à Eskisehir
Le gazoduc transanatolien TANAP a été inauguré mardi à Eskisehir
Le gazoduc transanatolien TANAP a été inauguré mardi à Eskisehir

Le gazoduc transanatolien TANAP a été inauguré mardi à Eskisehir. 

Le gazoduc transanatolien TANAP qui acheminera le gaz naturel azerbaïdjanais en Europe via la Turquie, a été inauguré mardi à Eskisehir.

Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, le président azerbaïdjanais Ilham Aliev, le président de la République turque de Chypre du Nord, Mustafa Akinci, le président serbe Alexandr Vucic et le président ukrainien Petro Porochenko ont participé à la cérémonie.

M. Erdogan a déclaré, dans le discours tenu pendant la cérémonie, qu’ils inauguraient le gazoduc transanatolien qu’ils qualifient de la « route de la Soie » de l’énergie.

« Notre approche considérant l’énergie comme un domaine de coopération et non de conflit, a trouvé pour autant dire vie grâce au projet TANAP » a affirmé le président Erdogan.

« TANAP est le dernier fruit de notre vision commune. TANAP est également l’annonciateur de nouveau projet que nous allons lancer » a-t-il renchéri.

Précisant que la capacité de départ de TANAP était de 16 milliards de mètres cubes de gaz naturel, Erdogan a fait savoir que 6 milliards de mètres cubes seront acheminés en Turquie et les 10 autres milliards de mètres cube en Europe via la Turquie.

Il a indiqué que selon la demande, ils visaient à hausser la capacité de TANAP à 22 milliards de mètres cubes et par la suite à 31 milliards de mètres cubes en réalisant des investissements supplémentaires.

Le président turc a souligné qu’avec TANAP, la Turquie était sortie de sa position de pays transit, et avait atteint la position de pays clé qui joue un rôle critique à chaque étape de la chaine allant du pays producteur aux consommateurs finaux.

« TANAP n’est pas uniquement important pour la sécurité de la demande, mais va également contribuer à la prospérité et à l’emploi tout au long de sa trajectoire allant de la région à l’Europe » a conclu le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan.

D’autre part, le président turc a donné une date pour l’Europe et annoncé qu’ils visaient à réaliser la première livraison de gaz à la frontière grecque en juin 2019.

Le gazoduc TANAP, qui est le plus long construit jusqu’à présent, atteint une longueur totale de 1.850 km.

Il traverse d’Ardahan à Edirne 20 provinces et 67 districts turcs.

80% des tuyaux ont été produits en Turquie, créant 13.000 emplois.

Le gazoduc TANAP qui acheminera le gaz naturel azerbaïdjanais en Europe via la Turquie, répondra aux besoins de la Turquie mais aussi de l’Europe.

 



SUR LE MEME SUJET