Cavusoglu : « L’accord sur Manbij contribuera à rétablir la confiance perdue avec les Etats-Unis »

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a affirmé que la feuille de route concernant Manbij sur laquelle la Turquie et les Etats-Unis ont établi un accord, aura un impact positif sur les relations entre les deux pays

Cavusoglu : « L’accord sur Manbij contribuera à rétablir la confiance perdue avec les Etats-Unis »

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a affirmé que la feuille de route concernant Manbij sur laquelle la Turquie et les Etats-Unis ont établi un accord, aura un impact positif sur les relations entre les deux pays.

Le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu a évalué l’actualité lors d’une interview accordée au quotidien italien ‘La Républica’.

« La route tracée pour garantir la sécurité de Manbij contribuera à rétablir la confiance aux Etats-Unis qui a malheureusement été perdue à cause de leur soutien à l’organisation terroriste séparatiste PKK/YPG » a souligné Mevlut Cavusoglu.

Cavusoglu a déclaré que la Turquie ne se retirerait pas encore de la Syrie.

Il a mis l’accent sur le danger selon lequel l’organisation terroriste pourrait s’installer de nouveau dans les zones épurées de la présence terroriste si les soldats turcs se retirent de la région.

Le ministre turc des Affaires étrangères a fait savoir que malgré l’opposition ouverte de certains pays européens, l’adhésion à l’UE reste un objectif stratégique pour la Turquie.

« Nous souhaitons acheter un système de défense antiaérien mais si les Etats-Unis ne nous vendent pas des Patriot à cause des problèmes avec le Congrès, alors il n’y a plus d’obstacle devant la Turquie pour qu’elle achète ce système d’un autre pays » a assuré M. Cavusoglu.

Rappelant que la Grèce possède des missiles S-300, Cavusoglu a précisé que les pays de l’Otan n’en n’ont pas fait une histoire.

« Nous avons reçu des garanties sur le fait que les S-400 ne seront pas une menace » a ajouté Cavusoglu concernant l’achat par la Turquie des systèmes de défense antiériens S-400 de la Russie.

 



SUR LE MEME SUJET