Ankara appelle Athènes à réinscrire l'Union turque de Xanthi

L'Union Turque de Xanthi, une des principales ONG de la minorité turque de Thrace occidentale, «avait été interdite par les autorités grecques sous prétexte que le mot 'turc' figurait dans son nom»

Ankara appelle Athènes à réinscrire l'Union turque de Xanthi

La Turquie a appelé la Grèce à réinscrire l'Union turque de Xanthi, une des principales ONG de la minorité turque de Thrace occidentale.

C'est ce qui ressort d'un communiqué diffusé par le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy, mercredi.

Le porte-parole a rappelé que l'Union Turque de Xanthi «avait été interdite par les autorités grecques sous prétexte que le mot 'turc' figurait dans son nom».

Par la suite, grâce aux initiatives de l'Union, la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) avait noté que le droit d'association avait été violé par cette décision.

«La CEDH avait invité la Grèce à prendre les dispositions nécessaires», a fait savoir Aksoy, indiquant que le Parlement grec avait adopté, en 2017, une législation permettant aux associations proscrites de demander leur réinscription. 

«Cependant, la législation comportait des exceptions majeures pour l'acceptation de ces demandes, a-t-il précisé. En effet, la sollicitude de l'Union Turque de Xanthi pour son réinscription a été rejetée par une cour d'appel régionale en Grèce. La décision du tribunal démontre que la législation adoptée par le Parlement grec n'est pas suffisante pour la réalisation du droit d'association.»

Aksoy a appelé la Grèce à «enregistrer, sans discrimination, les ONG de la minorité turque de Thrace occidentale».

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET