• VIDEOS

Erdogan: "Trump m'a garanti qu’il n’y aura aucun souci dans la livraison des F-35"

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a répondu aux questions des journalistes dans l’avion à son retour du sommet de l’Otan

Erdogan: "Trump m'a garanti qu’il n’y aura aucun souci dans la livraison des F-35"

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a répondu aux questions des journalistes dans l’avion à son retour du sommet de l’Otan.

Expliquant que son entretien avec le président des Etats-Unis Donald Trump avait été fructueux, Erdogan a affirmé que Trump lui avait garanti qu’il n’y aurait aucun souci dans la livraison des chasseurs F-35.

Erdogan a précisé que la hausse de la présence de la Turquie en Afghanistan avait été décidée lors du sommet.

Il a souligné qu’une décision sur le soutien à la Turquie dans la lutte antiterroriste avait été prise lors du sommet de l’Otan.

Le chef d’Etat turc Erdogan a déclaré que l’Otan allait donner une formation militaire en Irak et que la Turquie endossera la vice-présidence du commandement.

Il s’est également penché sur son entretien avec le Premier ministre italien Giuseppe Conte.

« Nous nous sommes entretenus concernant les sujets bilatéraux mais également régionaux. Nous avons réalisé un entretien compréhensif qui s’est bien déroulé. Je pense que nous verrons un processus beaucoup plus actif et fructueux avec l’Italie lors de cette période » a assuré le président Erdogan.

Le président turc a par ailleurs partagé des détails concernant sa rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel sur l’accord sur les migrants et le procès au sujet de l’organisation Nationale Socialiste Sous-terrain (NSU, National Socialist Underground).

« Nous avons fait savoir que la décision prise le 11 juillet en Allemagne par le tribunal concernant le procès NSU, n’est pas satisfaisant et qu’il fallait approfondir l’enquête concernant ce procès. Cet incident peut être un genre de Gladio, il faut une enquête plus approfondie. Le fait que cette femme uniquement écope d’un emprisonnement à perpétuité ne va pas satisfaire les familles victimes. Nous pensons qu’il ne s’agit pas d’un incident ordinaire. Nous avons exprimé qu’une enquête doit être faite concernant l’incident sur toutes les dimensions. Eux aussi ne pensent pas trop différemment. Le nombre de personnes tuées par cette organisation est connu. Nous voyons qu’une personne a écopé d’un emprisonnement à vie et les autres membres de 2, 3, 5 et dix ans d’emprisonnement, selon le verdict du tribunal. Bien entendu, ce genre de décision ne nous satisfait ni nous ni les familles victimes. J’ai transmis cela à Mme Merkel plus explicitement. Lors de notre entretien, nous avons précisé à Mme Merkel qu’il faut être plus déterminé et cohérant dans la lutte antiterroriste. Nos inquiétudes persistent en particulier concernant l’existence de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY) et l’organisation terroriste séparatiste PKK en Allemagne. Nous avons évoqué lors de l’entretien, ma visite prévue en Allemagne cette année, à l’invitation du président allemand Steinmeier. Nous aurons aussi l’occasion de nous entretenir en tête-à-tête à l’occasion de cette visite » a conclu le président turc Recep Tayyip Erdogan.



SUR LE MEME SUJET