Les drones kamikazes de fabrication nationale de la Turquie

Analyse du directeur de Formation du Syndicat turc Harb-Is, Tarkan Zengin

Les drones kamikazes de fabrication nationale de la Turquie

La Turquie souhaite acheter aux Etats-Unis des drones kamikazes dans le cadre de la lutte antiterroriste, mais Washington refuse de les vendre. La Turquie a commencé aujourd’hui à fabriquer et utiliser ses premiers drones kamikazes Alpagu et Kargu.

La Turquie attire l’attention depuis quelques années par les nouveaux produits nationaux qu’elle fabrique dans la défense. Les drones qui étaient des porteurs de caméra dans le secteur du cinéma, sont maintenant utilisés dans plusieurs secteurs. Dans ce contexte, nous fabriquons avec des moyens nationaux, les drones qui assurent plusieurs avantages dans la lutte contre le terrorisme. Les drones kamikazes utilisés dans la lutte contre le terrorisme, n’ont pas été vendus à la Turquie par les Etats-Unis. Il était étonnant de voir que les Etats-Unis aient refusé de vendre ces produits à son partenaire stratégique, alors qu’ils vont assurer une efficacité dans la lutte contre le terrorisme. Mais notre pays a transformé cette situation en une opportunité en commençant à fabriquer et utiliser ces drones. La Turquie a commencé à produire son produit national en utilisant ses propres ressources humaines et ses propres moyens. D’ailleurs l’intérêt de certains pays qui souhaitent les acquérir, montre le succès de la Turquie à ce sujet. La Turquie est aujourd’hui l’un des trois pays au monde capables de produire ces drones kamikazes.

La Turquie est passée dans une nouvelle étape dans les technologies d’engins aériens sans pilote. Les « drones kamikazes armés » qui sont considérés comme les nouveaux soldats de la Turquie dans l’air, sont maintenant fabriqués en série et utilisés par les forces de sécurité. Parlons de trois drones fabriqués par la STM comme arme national. ALPAGU (drone d’attaque tactique autonome aux ailes fixes), KARGU (drone d’attaque autonome aux ailes rotatives) et TOGAN (système de drone autonome de reconnaissance aux ailes rotatives). La SA Ingénierie et Commerce des Technologies de Défense (STM) est une institution fondée par une décision du Comité exécutif de l’industrie de défense afin d’exécuter les missions d’ingénierie de système, de soutien technique, de gestion de projet et de transfert des technologies aux Forces armées turques et au Sous-secrétariat à l’industrie de défense.

 

Les premiers drones kamikazes et de reconnaissance de la Turquie avaient commencé à être livrés au Commandement des Forces spéciales en novembre 2017. Le drone kamikaze national Kargu avait été utilisé dans l’opération Rameau d’olivier à Afrine. Kargu qui avait suivi un groupe de 5 terroristes, avait explosé au moment où il était au point le plus près des terroristes et éliminé le groupe. Grâce à Kargu, les forces spéciales avaient éliminé les terroristes à 5 km de distance. Ils sont maintenant devenus les cauchemars des terroristes à Kandil.

ALPAGU (Drone d’attaque autonome aux ailes fixes)

Les drones nationaux sont aujourd’hui les moyens les plus puissants de la guerre asymétrique et de la lutte contre le terrorisme. ALPAGU signifie « homme brave qui attaque seul l’ennemi ». Il peut être transporté par un seul soldat. Il est capable de localiser les cibles et d’éliminer les éléments ennemis.

Selon l’entreprise productrice STM, certaines de ses particularités techniques sont les suivantes : drone de reconnaissance, d’observation et d’assaut aux ailes fixes, capables d’éliminer des menaces de petite échelle. Alpagu peut efficacement être utilisés contre des cibles mobiles et immobiles par ses algorithmes d’analyse détaillée et de traitement authentique d’images intégrées et en temps réel.  

KARGU (Drone d’assaut autonome aux ailes rotatives)

Kargu signifie « tour d’observation au sommet de la montagne » ou bien « épervier ». Il est aussi appelé « drone kamikaze armé » aux ailes rotatives. Selon l’entreprise productrice STM, certaines de ses particularités techniques sont les suivantes : Kargu est un système de drone d’assaut national, fonctionnant de façon autonome ou par télécommande et équipé d’ailes rotatives. Le système est composé de « drone d’attaque aux ailes rotatives » et « d’unité de contrôle au sol ».  Kargu est capable de mener des opérations diurnes et nocturnes. Avec ses différents types de munitions, il peut se diriger vers des cibles mobiles. Excepté sa capacité d’autodestruction, il peut se détruire à une altitude donnée.

TOGAN (Système de drone de reconnaissance autonome aux ailes rotatives)

Togan veut dire faucon qui est une espèce d’oiseau capable de tracer des cercles dans le ciel avec ses ailes puissantes et de faire des observations de qualité. Selon l’entreprise productrice STM, certaines de ses particularités techniques sont les suivantes : il a été conçu pour des missions de reconnaissance et d’observation d’usage général. Son logiciel original de planification de mission, son intelligence autonome et ses capacités de mouvement sont ses particularités les plus frappantes. C’est une solution de drone national multi-rotor et aux ailes rotatives, fonctionnant de façon autonome ou par télécommande et pouvant être porté et utilisé par une seule personne.

 

Ces drones nationaux ne laissent pas le moyen aux terroristes de s’échapper. Ils sont capables de passer par tous les petits passages et d’éliminer les terroristes dans leur grotte. Alpagu et Kargu sont préparés et lancés en moins d’une minute. Avec des munitions anti-personnel, ils peuvent se diriger vers les cibles à une vitesse de 120 à 140 km/h. Les munitions qu’ils transportent, éliminent tous les éléments sur un espace de 20 m2.  Avec tous ces produits nationaux qu’elle fabrique, la Turquie reste le cauchemar de toutes les organisations terroristes qu’elle combat.

 



SUR LE MEME SUJET