« Une commission conjointe sera établie sur l’affaire Khashoggi suite à la proposition de Riyad »

​​​​​​​Le porte-parole de la Présidence, Ibrahim Kalin a fait savoir que la proposition de l’Arabie saoudite a été acceptée pour la création d’une commission conjointe de travail pour faire la lumière sur l’affaire de Jamal Khashoggi.

« Une commission conjointe sera établie sur l’affaire Khashoggi suite à la proposition de Riyad »

Le porte-parole de la Présidence, Ibrahim Kalin a fait savoir que la proposition de l’Arabie saoudite a été acceptée pour la création d’une commission conjointe de travail pour faire la lumière sur l’affaire de Jamal Khashoggi.

M. Kalin a fait des déclarations sur le journaliste de Washington Post, Jamal Khashoggi de qui il n’y a aucune nouvelle depuis son entrée le 2 octobre dans le Consulat général saoudien.

« Dans le cadre de la coopération entre la Turquie et l’Arabie saoudite et suite à la proposition de cette dernière afin de faire entièrement la lumière sur l’affaire du journaliste saoudien Jamal Khashoggi » a déclaré Ibrahim Kalin.

L’administration saoudienne avait déjà autorisé des investigations dans le Consulat à Istanbul.

Jamal Khashoggi, un journaliste des plus prééminents du Moyen-Orient qui a eu de grande contribution au journal Al-Watan qui est l’une des principales plateformes pour les réformistes saoudiens, était entré dans le Consulat général saoudien à Istanbul et depuis il n’y avait eu aucune nouvelle de lui.  

Le Consulat général saoudien d’Istanbul avait défendu dans un partage sur Twitter le 4 octobre, que Khashoggi était sorti du bâtiment consulaire avant sa disparition.

Le Parquet d’Istanbul avait lancé une enquête sur le sort de Khashoggi.



SUR LE MEME SUJET